HOLLYWOOD TRAGEDIE
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Now or Never

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
avatar Alice Steels


T'as de beaux yeux tu Sais



Vous êtes... : Sur le point de transformer Dunkan en pâté pour chien
Votre occupation... : Hunter de talons cassés, de clowns & de mauvaise journée... A temps plein XD
Vous pensez... : Que je devrais peut être aller bronzé sur ma terasse
Rubis : 92609

What About Me
Relationhips:

MessageSujet: Now or Never   Mar 6 Oct - 20:34



  • Description/Contexte :

    Dans une petite station de ski nichée au creux des montagnes, la nuit de la Saint-Sylvestre s'annonce magique ... Les trottoirs sont recouverts d'un beau manteau de neige brillant, un vent frais balaie le ciel parsemé d'étoiles scintillantes, et l'esprit de fête gagne peu à peu les vancanciers, qui se préparent tous à célébrer le réveillon.

    Tous ... ou presque. Troy Bolton et son père Jack, eux, sont encore en train de jouer le un-contre-un sur le terrain de basket. Ils sont couvert de sueur mais le plaisir du jeu est plus fort que tout : impossible de les arrêter !

    Balle en main, Troy esquive brillament la défense de son père. Après tout, il fait partie de l'équipe de son lycée ; sans compter que c'est lui le capitaine, et pour cause : il a tout d'un grand joueur _ fluidité du geste et puissance de l'action !

    Jack, quand à lui, n'est pas seulement le père de Troy. C'est aussi l'entraineur de l'équipe, et ce n'est sûrement pas les vacances qui vont l'empêcher de donner quelques conseils tactiques à son fils.
    - Travaille ta feinte sur la gauche, Troy, lance M. Bolton. Ton adversaire au championnat ne s'y attendra pas. Tu vas le bluffer !

    Troy acquiesce d'un signe de tête.
    - Compris, répond-il, haletant. Sur la gauche ...
    - Lui se plante derrière toi, et toi tu te faufiles pour tirer à distance, continue son père, ou plutôt, son entraîneur.
    Troy hoche de nouveau la tête.
    - Comme ça ?

    Ni une ni deux, Troy dribble en pivot sous le nez de M. Bolton, bondit et tire d'une main, dos au panier. La balle fille à toute vitesse et glisse tout drot entre les mailles du filet. Le tir est parfait.
    - Joli ..., siffle son père, un large sourire au lèvres.

    Troy lui sourit en retour. Rien de mieux qu'une bonne partie de basket quand on a la patate.

    Ils pourraient continuer ainsi toute la nuit, mais au même moment, la mère de Troy entre sur le terrain, vêtue d'une incroyable robe de soirée à paillettes. Manifestement, elle a autre chose en tête que le basket.

    - Ohé, les garçons ... ? lance-t-elle pour attirer leur attention. On est pas partie en vacances pour que vous passiez votre temps à jouer au basket, non ?

    Troy et son père échangent un coup d'oeil complice. La question n'attend pas vraiment de réponse, mais l'envie de taquiner l'intruse est irrépressible.
    - Si ! répliquent-ils en choeur en haussant les épaules, l'air le plus innocent du monde.
    - C'est notre dernière soirée ici, soupire Mme Bolton, impatiente. Le réveillon, la fête ... Vous n'avez pas oublié ?

    En réalité, si. Cette histoire de gala organisé par l'hôtel pour le réveillon leur est complêtement sortie de la tête. Mais mieux vaut s'abstenir d'avouer ...
    - Oui, le réveillon, c'est vrai ! répond enfin Jack, mine de rien.
    Puis, il marque une pause, hésitant ...
    - Est-ce qu'on sera obligés de porter ces stupides chapeaux ... ? demande-t-il, sensiblement inquiet.
    - Absolument, lui rétorque sa femme. Nous devons être là-bas dans une demi-heure. Troy, il y a une fête pour les enfants dans le club de loisirs.
    - Une fête pour les enfants ? proteste le jeune homme.
    - Pardon. Pour les ados, rectifie aussitôt sa mère. Allez, monte vite te préparer.

    Un dernier regard au panier de basket et Troy s'éloigne du terrain à contrecoeur.
    - Les championnats interscolaires sont dans quinze jours. Je devrait m'entraîner au lieu d'aller à une stupide fête pour enfants, chuchote-t-il. En plus, je ne vois vraiment pas ce qu'il y a d'amusant à me retrouver au milieu d'une bande de gamins ...

    Suite Ici
  • Statistique :
    Nombre de Membres : 62
    Nombre de Messages : 23127

_________________
HEAVENIA WILDWORTH
La dictature c'est "ferme ta
gueule", la démocratie c'est
"cause toujours".

© Megan Fox byLéa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://new-york-secret.forumactif.org
 

Now or Never

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HOLLYWOOD TRAGEDIES™ :: || HORS RP || :: 
●● Partenariat/Publicité ●●
-